Mutuelle santé, peut-on s’en passer ?

La mutuelle santé est une complémentaire santé devenue obligatoire pour les salariés depuis janvier 2015. Cependant pour les autres catégories de personne, dont les chômeurs, retraités et jeunes, sa souscription demeure une affaire individuelle. Ainsi, à travers cet article, nous verrons s’il est possible de s’en passer.

Les raisons de l’abandon de la mutuelle santé

On observe depuis les années 80 que le nombre de personnes délaissant cette mutuelle est en augmentation. Les problèmes financiers sont les principaux motifs de ce choix. Tout ceci est bien évidemment lié à la crise actuelle.

En effet, avec la hausse du chômage, les Français concernés se retrouvent donc privés de leur mutuelle entreprise. Dans cette situation, ces derniers ne souscriront pas de nouveaux contrats. En ce qui concerne les personnes âgées, il faut dire que les tarifs des mutuelles augmentent en fonction de l’âge.

Enfin, pour les jeunes, comme ils ne sont pas encore insérés dans le monde du travail, ceux-ci n’ont pas toujours les moyens de s’offrir une mutuelle.

Les dangers de la non-souscription

Les personnes n’ayant pas de mutuelle s’exposent à des problèmes financiers bien plus graves. En effet, en cas d’hospitalisation, les dépenses quotidiennes s’élèvent à une moyenne de 18 euros et le tarif moyen d’une chambre particulière est de 45 euros. Ainsi, au bout du compte en, cas d’hospitalisation prolongée, la facture peut rapidement augmentée.

On ne parlera même pas des actes médicaux envisageables comme le scanner ou autre opération.

Quelles sont alors les solutions ?

De nos jours, il existe des mutuelles proposant des formules à prix bas, seulement en cas d’hospitalisation. Elles pourront couvrir l’assuré en cas de problèmes médicaux graves. Il existe aussi d’autres cas particuliers (affection longue durée, les médecines alternatives ou douces…).

Vous pourrez vous passer de cette mutuelle. Cependant, il faut bien se renseigner pour les précautions à prendre, car l’enjeu est vraiment de taille.