Comment choisir une mutuelle quand on est TNS ?

Le régime des travailleurs non salariés est particulier. En effet il comprend les artisans, commerçants, professions libérales et bien d’autres encore. Leurs remboursements de frais médicaux ne sont jamais complets de la part de la sécurité sociale. C’est pourquoi, il est important d’avoir une mutuelle qui soit adaptée à leurs besoins. Le choix de celle-ci est alors libre.

La mutuelle Madelin :

Le contrat de mutuelle Madelin (issu de la loi du même nom) permet aux travailleurs non salariés de compléter le remboursement de leurs frais, soit en partie, soit intégralement, comme toutes les mutuelles. Ce contrat permet aussi aux travailleurs d’assurer ses proches s’ils ont le droit à une mutuelle TNS.

Les gérants majoritaires peuvent choisir entre deux mutuelles de ce genre : individuelle ou familiale. Cela est très avantageux pour les familles nombreuses puisque la cotisation ne dépend pas du nombre d’assurés. Les avantages d’une mutuelle Madelin est que les cotisations sont déductibles des impôts; les remboursements ne sont pas touchés par la fiscalité.

Les auto-entrepreneurs :

Les auto-entrepreneurs ne bénéficient pas des déductions fiscales comme les autres travailleurs non salariés. Pour faire leur choix de mutuelle ils doivent alors bien comprendre les garanties prises en compte ; souscrire à une complémentaire santé adaptable à ses besoins et à ceux de la famille est alors un bon compromis ; il est également recommandé de bien comparer les différentes mutuelles existantes au préalable.

Les indépendants en difficulté financière :

Les indépendants à faibles revenus peuvent prétendre à la complémentaire CMU ou à l’aide à la complémentaire santé. Elles les aideront à financer leur complémentaire. Les souscriptions sont à la charge de l’assurance maladie. Il suffit de télécharger le formulaire ou d’aller le chercher, il sera examiné par la suite.

Pour cette catégorie de population il existe également des mutuelles peu onéreuses qui permettent de prendre en charge des dépenses essentielles en matière de santé en cas de problème.